Les assassins de la route du Nord

Paru le 7 février 2018

A la chute de l’Empire ottoman, au lendemain de la Première Guerre mondiale, l’Albanie connaît, comme le reste du monde, de profonds changements. Les nouveaux dirigeants souhaitent moderniser le pays et imposer leurs lois sur l’ensemble du territoire, mais ils se heurtent à la résistance farouche des montagnards du Nord, qui continuent de vivre selon le Kanun, le code ancestral de ces régions reculées que l’on dit hantées depuis la nuit des temps. Au printemps 1924, deux Américains y sont assassinés sur une petite route. Contraire au Kanun, qui place l’hospitalité au plus haut rang des vertus, le crime, qui a touché le fils d’un sénateur américain, plonge le petit Etat dans une crise diplomatique qui risque de dégénérer en guerre civile. Mais que fabriquaient ces Américains sur la route du Nord ? Leur présence était-elle liée aux rumeurs selon lesquelles la région renfermerait d’abondantes ressources pétrolières ? Et qui a bien pu vouloir leur mort ? L’effervescence s’empare de la capitale. On ne parle plus que de cela dans les cafés, les journalistes enquêtent, et bientôt les services secrets s’en mêlent…

Mariant avec bonheur intrigue historique (le sujet est inspiré d’un fait réel), conte drolatique et roman policier, Anila Wilms signe une passionnante parabole sur la modernisation à marche forcée d’un pays, le poids des traditions et les grains de sable qui font parfois dérailler la grande histoire. Alliant l’ambition d’un thriller d’Eric Ambler et la poésie d’un conte d’Ismail Kadare, Anila Wilms signe avec ce premier roman un fascinant hybride polaroïde.

Anila Wilms est née à Tirana en 1971. Une première version de son roman paraît en Albanie en 2007, avant d’être revue pour sa publication en Allemagne, où elle vit depuis plus de vingt ans. Les Assassins de la route du Nord a remporté le Stuttgarter Krimipreis.

http://www90.zippyshare.com/v/M07VDaCf/file.html

Advertisements