Comme un blues

Paru le 9 mars 2017

Madrid, un soir d’hiver 1996. Carlos Ovelar, propriétaire d’une agence de photographie, reçoit un coup de téléphone inhabituel : le mari de son ex-épouse, avocat à Compostelle, lui demande de retrouver leur fille Ania, dix-huit ans, introuvable depuis quelques jours. Pourquoi faire appel à lui ? Parce que Carlos a un passé dans les services de renseignements espagnols, où il a officié plusieurs années sous les ordres de son père, barbouze légendaire des services. Nul doute que les contacts et les réflexes qu’il a conservés l’aideront à retrouver la piste de la jeune femme… Carlos retourne donc dans sa Galice natale, qu’il n’a pas vue depuis quinze ans, pour mener l’enquête, bon gré mal gré. Mais là-bas, la contrebande de tabac a laissé place au trafic de cocaïne, et les « honorables bandits » de jadis à des narcotrafiquants impitoyables. Carlos ne tarde pas à comprendre qu’Ania s’est fourrée dans une très sale affaire, sans savoir s’il parviendra à l’en tirer à temps, alors que les fantômes de son propre passé refont leur apparition…

Aníbal Malvar est né en 1964 en Galice. Journaliste de profession, il traite dans ses articles de l’ETA, d’immigration et du trafic de drogues. Il est également romancier, et écrit aussi bien en castillan et qu’en galicien. Dans ses récits, il allie son talent de conteur à sa légitimité de reporter. Son précédent roman, La Ballade des misérables, a remporté le prix Violeta Negra au festival Toulouse Polars du Sud 2015.

http://www22.zippyshare.com/v/fsWeIOXA/file.html

Advertisements