Les figures de l’ombre

Paru le 15 février 2017

L’histoire extraordinaire de trois scientifiques Afro-Américaines qui ont propulsé les Etats-Unis en tête de la conquête spatiale
Les « ordinateurs de couleur ». Tel était le descriptif de poste des mathématiciennes afro-américaines Dorothy Vaughan, Mary Jackson, Katherine Johnson et Christine Darden, employées à la NASA dans les années soixante. Armées de simples crayons, règles et calculatrices, très loin des ordinateurs hyper performants que nous connaissons aujourd’hui, ces quatre scientifiques ont permis la réussite de la mission de John Glenn en 1962 : il fut le premier astronaute américain en orbite, dix mois seulement après Youri Gagarine. Grâce à ces femmes, les Etats-Unis devaient prendre la tête de la course à la conquête spatiale. Pourtant, leurs noms sont restés inconnus du grand public pendant plus de cinquante ans. Dans une Amérique des années soixante rongée par la ségrégation raciale (à la NASA, Blancs et Noirs de déjeunaient pas à la même table), sans compter le sexisme auquel elles devaient faire face, leurs carrières ont été pour ainsi dire oblitérées.
C’est après un travail de recherche très méticuleux que Margot Lee Shetterly réhabilite aujourd’hui leur histoire dans ce document exceptionnel, adapté au cinéma par Hollywood, avec entre autres Taraji P. Henson et Kevin Costner.
« Un texte inspirant et éclairant » Kirkus Review
Un véritable hommage à des femmes d’exception

http://www97.zippyshare.com/v/aulLts5c/file.html

 

Advertisements