La dictature du bien

Paru le 5 février 2016

C’est à l’hôpital que les destins de ces deux hommes se croisent. L’un est condamné. L’autre est convaincu de l’être. Parce qu’ils n’ont plus rien à attendre, ils s’interrogent sur la meilleure façon d’utiliser le temps dont ils disposent. Le romancier nous questionne?: que ferions-nous si nous étions voués à ne plus rien espérer pour nous-mêmes?? Antoine et Madji tergiversent peu?: ils vont faire le Bien. Démarre ainsi une quête peu banale, qui consiste à offrir une victoire aux victimes et aux perdants de la vie. Chaque nuit, ils «?empruntent?» une ambu­lance et partent à l’assaut de la misère, de l’injustice et de la vilenie?: donner une leçon au type valide qui se gare sur une place réservée aux handicapés, exaucer le dernier vœu d’un mourant, retrouver un amour perdu… Plus rien à perdre?! est leur mantra. On a envie de leur répondre Tout à gagner à lire ce livre, qui évoque une solidarité collective, éclairée et joyeuse.

[auth]

http://www108.zippyshare.com/v/VSiwxNpb/file.html
[/auth]

Advertisements